La Fête Nationale du Déménagement

Au Québec, il y a Fête Nationale et Fête Nationale, les deux étant célébrées à une semaine d’intervalle. Or, dans une semaine, la frénésie du déménagement va emporter tout un chacun autour de vous.

Un peu de contexte historique par rapport à la Fête Nationale du Déménagement: en 1974, non seulement la Régie du Logement a été créée, mais, du coup, la date des fins de baux résidentiels a aussi été déplacée du premier mai au premier juillet. Or, le premier juillet est aussi la fête du Canada. Même avec le déclin de la Saint-Jean-Baptiste (ou, du moins, à en croire les diverses coupures de ce gouvernement à Québec) n’en demeure pas moins que la Fête du Canada est très peu courue en termes relatifs en partie à cause des très nombreux déménagements.

Bien qu’on ait souvent accusé cet état de fait d’être l’oeuvre de séparatistes, le gouvernement du Québec en poste à l’époque était fédéraliste avec seulement six députés souverainistes. (Par contre le Parti Québécois est entré au pouvoir deux ans après) Et que l’on oublie souvent que ce n’est pas le PQ qui a déposé le projet de loi créant la Régie du Logement, mais le PLQ, qui avait 102 sièges sur 110. Le PLQ avait rendu la vie plus facile aux familles avec des enfants en âge scolaire également, et aux gens avec un emploi (ou qui déménagent à cause de leur emploi) qui n’ont plus besoin d’utiliser une journée de congé pour déménager.

Par contre, pour les déménageurs autant que les locataires, la Fête Nationale du Déménagement est un véritable casse-tête: les déménageurs doivent travailler de 10 à 15 heures par jour pendant la haute saison des déménagements, qui s’étend du 10 juin au 10 juillet. À cause des baux à date fixe, le 1er juillet est une date très prisée qu’il faut réserver plusieurs mois à l’avance (parfois bien avant la signature d’un bail quelconque) mais, l’avantage pour les clients se traduit par un inconvénient majeur pour les déménageurs: les tarifs passent du simple au double en grande partie à cause des coûts de main-d’oeuvre qui passent du simple au double également (mais la marge bénéficiaire n’est pas passée du simple au double par contre) en raison du salaire à temps double les jours fériés. Pour cette raison les compagnies de location de camions font des affaires d’or également.

Voici quelques statistiques au sujet de la Fête Nationale du Déménagement:

  • 70% des déménagements se font sans assistance professionnelle (2008)
  • 78% des gens qui déménagent mangent au restaurant le jour même (2008; les plats les plus populaires sont la pizza et le poulet rôti)
  • 65 000 foyers montréalais changent d’adresse le 1er juillet (2006)
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s