Conseils pratiques pour les foires universitaires/Practical tips for college fairs

Bien que les trucs originaux m’aient été donnés au congrès de l’ACP par Andreas Warburton, un expérimentateur de particules à McGill, dans un contexte de foire graduée (à utiliser au cas où Minnesota me donne la permission de présenter un kiosque au CUPC; pas de CUPC pour moi sans leur autorisation) ce que j’ai à écrire ici peut fort bien s’appliquer aussi dans un contexte de foire de premier cycle.

Souvent les futurs étudiants vont prendre les étudiants actuels et les diplômés récents plus au sérieux quand il s’agit des questions entourant la vie étudiante, mais les professeurs quand il s’agit de questions relatives au contenu; si vous pouvez avoir, avec votre kiosque, autant un membre du corps enseignant qu’un ancien ou un étudiant actuel, ce serait gagnant. Par contre, voici quelques suggestions pour vous si vous désirez présenter un tel kiosque:

  • Premièrement, essayez d’en connaître sur le public cible! Vous ne présenterez pas une université de la même façon si vous présentez un kiosque à une conférence de premier cycle (d’ordinaire les participants à une telle conférence sont parmi ce qui se fait de mieux dans la discipline de la conférence) qu’à une foire qui s’adresse aux étudiants du secondaire!
  • Une fois que vous avez une connaissance du public cible, préparez une brochure, une affiche et un diaporama PowerPoint (ou Beamer si vous avez accès à LaTeX) auquel cas le diaporama doit être autodéfilant et, idéalement, ne contenir que la vérité, rien que la vérité, toute la vérité.
  • Si cela est possible, vous devez avoir des échantillons d’objets à l’effigie de l’université (pour une foire dans une conférence disciplinaire de premier cycle, 50 échantillons ne sont pas de trop) à votre kiosque. C’est désolant à dire mais même si ça ne fait pas tellement de différences au niveau du recrutement en tant que tel, un étudiant peut néanmoins décider d’aller à un kiosque en fonction des objets remis.
  • Finalement, soyez préparés à répondre aux questions des étudiants! Bien que la plupart des questions concernent la vie étudiante, le coût de la fréquentation ou la qualité du programme, on peut également vous poser des questions au sujet du placement à la sortie.

 

Although the original tips were given to me during the CAP Congress by Andreas Warburton, a particle experimentalist at McGill, in a graduate studies fair context (to use in the event Minnesota grants me permission to present, and man, a booth at CUPC; no CUPC for me without their authorization) what I am writing here may well be applicable in the context of undergraduate fairs also.

Often prospective students will take current students and recent alumni more seriously for all questions pertaining to student life, but professors for questions pertaining to the curricula; if you can have, at your booth, a faculty member as well as an alumnus/a or a current student manning it, you will be golden. However, here are some suggestions for you if you wish to present such a booth:

  • First, learn and know about your target audience! You will not advertise a university the same way if you present a booth at an undergraduate conference (usually the participants to such a conference are among what’s best in the discipline of the conference) than you would at a college fair aimed at high school students!
  • Once you have a working knowledge of your target audience, prepare a brochure, a poster and a PowerPoint slideshow (or Beamer if you are a regular LaTeX user) in which case the slideshow must be run as an automatic slideshow and, ideally, contain only the truth, nothing but the truth, the whole truth.
  • If that is possible, you should have a cache of university-branded promotional items (for an undergraduate disciplinary conference, 50 examples are not out of place) at your booth. Sorry to break it to you, but, even though it makes not that much of a difference to recruiting per se, a student can nonetheless decide to go to a booth because of the items being handed out.
  • Finally, be prepared to answer the questions asked by prospective students! Although most questions pertaining to student life, cost of attendance or the quality of academics, one may also ask questions pertaining to placement at graduation.
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s